Le Streetwear est-il toujours le style de la rue ?

STREETWEAR, ORIGINES

La mode est un phénomène assez difficilement explicable. Les tendances se font et se défont. Il est délicat de comprendre de qui, de quoi découlent ces changements. Le Streetwear tire son inspiration principale de l’art, et plus principalement de la musique.

Le Hip Hop grandissant dans les années 80 dans les quartiers populaires de New York met en lumière un style vestimentaire qui ne suit pas les tendances actuelles, qui correspond aux besoins de ce nouveau style. Quoi de mieux qu’un jogging et des vêtements amples pour danser le breakdance ou faire du skate ? Ce style, à l’origine considéré comme décadent s’insère de plus en plus dans les looks actuels.

APPARITION DANS NOS PENDERIES

Présent lors des Fashion Week et sur les couvertures des plus grands magazines de mode, le style « de la rue » fait aujourd’hui partie intégrante de la mode. Ce sont d’ailleurs souvent les personnes inspirant de ces tendances qui remplacent les mannequins plus conventionnels/traditionnels sur les couvertures de grands magazines.

Repris par touches au bureau pour casser un costume parfois trop formel avec une simple paire de baskets, par les influenceurs sur les réseaux sociaux du type Instagram à base de total look ou de simples touches avec des accessoires du type banane, … Les pantalons larges, les tee-shirts XXL et les baskets avant rejetés par les suiveurs de tendance sont désormais omniprésents.

COLLABORATIONS AVEC LE LUXE

Des figures emblématiques du streetwear et de son univers (hip hop, skate, rnb…) sont de plus en plus présentes sur la scène médiatique du luxe. Que ce soit en tant que mannequins pour leurs défilés ou leurs shootings photos, en étant invités au premier rang de ces grands défilés, ou encore au travers de collaborations pour des collections capsule, le streetwear est bel et bien représenté dans le paysage du luxe. On a d’ailleurs tous en tête des collaborations autour de collections Louis Vuitton x Supreme ou encore Missoni x Pigalle.

Est-ce donc toujours un style de la rue ?


Laissez un commentaire